Quelle connerie la guerre !

mardi 25 juillet 2017
par  Julien Daget
popularité : 0%

À l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, il semble pertinent de consacrer un peu plus de temps scolaire que d’habitude à l’étude de ce conflit. L’idée ici est de prendre quelques noms de militaires de Chatou, du Vésinet et de Croissy (l’aire de recrutement du lycée Alain) morts pendant cette guerre, et d’essayer de retracer leur parcours individuel.

Cf. « Quelle connerie la guerre ! » [1], sur Wikiversité.


Le travail se fait sur six années scolaires, de 2014 à 2019, correspondant chacune à une des années de 1914 à 1919.

Consignes aux élèves

  • Choisir un militaire parmi ceux proposés (chacun le sien) ;
  • enquêter pour savoir qui il est, en utilisant les ressources proposées ;
  • rédiger un petit paragraphe présentant le parcours de ce militaire et de son unité.

Liste pour l’année scolaire 2016-2017.


Sources :
base des « morts pour la France », sur www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr ;
journaux des marches et opérations, sur www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr ;
AD 78 sur http://archives.yvelines.fr ; AD 75 sur http://canadp-archivesenligne.paris.fr (les registres matricules de la Seine ne sont pas numérisés : les originaux sont consultables sur place) ; etc. http://canadp-archivesenligne.paris.fr/autres_archives_genealogiques/_etat_signaletiques_services_militaires/index.php


[1général Paul Diez et préface du général André Bach, Quelle connerie la guerre ! d’après son journal, 1914-1918, Paris, Riveneuve éditions, 2013, 165 p., ISBN 978-2-36013-185-3.


Commentaires