Conférence de l’ONU sur le cyberespace

jeu de rôle sur les libertés numériques
lundi 1er février 2021
par  Julien Daget
popularité : 2%

Pour faire travailler les élèves sur la notion de puissance, l’idée est de leur faire reconstituer un sommet international organisé par les Nations unies, leur donnant le rôle de représentants d’un État puissant, d’un géant du net ou d’une association d’usagers.

La séance se déroule en trois étapes :
• dans un premier temps, les participants au congrès se présentent eux-mêmes (en se basant sur un minimum de recherches à domicile : idées et adversaires) ;
• dans un deuxième temps, les élèves se réunissent par affinités (gouvernements, géants du net et associations, ou par nationalités) pour forger des alliances, ainsi que se mettre d’accord sur leurs objectifs et leurs principaux arguments ;
• dans un troisième temps, le débat sera général en séance plénière, les arguments s’affrontant, avec passages à un vote pour entériner une prises de décision.


Exemples d’objectifs

Questions autour de la liberté d’expression
Contrôles des libertés, ou garanties sur les libertés ? Quelle gouvernance du cyberespace ?
Aspects techniques : neutralité du net ? connexions bloqués, serveurs effacés, filtrage des mots-clefs ?
Interdire le cryptage ?
Rendre systématique l’anonymat ?
Libre de s’exprimer ? Autoriser la censure dans certains cas ? Sur l’apologie de crimes contre l’Humanité, le djihadisme, l’atteinte au secret-défense, l’insulte contre l’État, le révisionnisme, le contrôle parental, la pédopornographie, etc.

Questions autour des droits d’auteur
Extension ou réduction des copyrights à 30, 50, 70 ou 100 ans ?
Téléchargements libres ou illégaux ?
Licences libres contre licences propriétaires ?
Augmentation de la durée des droits d’auteur jusqu’à 98 ans après la mort ? Limiter à 50 ans ? Supprimer les droits ?

Questions autour des données personnelles
Que faire avec les données médicales, scolaires, politiques, sexuelles, d’achats, de géolocalisation, des réseaux d’amis ? Autoriser les cookies (RGPD) ? Les traceurs ?
Contrôle ou liberté d’usage du big data ? Ou strict respect de la vie privée ?
Limiter ou non la surveillance numérique, la cyberdéfense, le renseignement ?
Limiter ou non la cryptographie (PGP, Signal, RSA), le masquage IP (VPN, Tor), le darkweb ?
Surveiller les lanceurs d’alerte, ou garantir leur anonymat ?
Interdire la récupération des données ? L’autoriser, mais en demandant l’accord de l’internaute ?


Liste des conférenciers

Représentants des gouvernements
Samuel Wynn Coggins,
secrétaire au Commerce des États-Unis (par intérim)
Lucas D. général Paul M. Nakasone,
directeur de la NSA et commandant de l’US Cyber Command
Alexandra 陈文清 (Chen Wenqing),
ministre chinois de la Sécurité de l’État (Guoanbu)
Mathilde 苗圩 (Miao Wei),
ministre chinois de l’Industrie et des Technologies de l’information
Lucas J. Максут Игоревич Шадаев (Maxout Igorevich Chadaïev),
ministre du Développement digital, des Communications et des Médias
Wilson Алекса́ндр Васи́льевич Бо́ртников (Alexandre Vassilievitch Bortnikov),
directeur Service fédéral de sécurité de la fédération de Russie (FSB)
Iman Margrethe Vestager,
vice-présidente exécutive de la Commission européenne pour une Europe préparée à l’ère numérique (ex commissaire européenne à la Concurrence 2014-2019)
Mariam Wojciech Wiewiórowski,
contrôleur européen de la protection des données (European Data Protection Supervisor, EDPS)
Leny Ravi Shankar Prasad,
ministre indien des Communications, de l’Électronique et des Technologies de l’Information
Emma Shripad Yesso Naik,
ministre d’État de l’Ayurveda, Yoga & Naturopathie, Unani, Siddha et Homéopathie
Représentants des géants du web
Chloé D. Pichai Sundararajan,
directeur général d’Alphabet (Google)
Marie Timothy Donald Cook,
directeur général d’Apple Inc.
Inès Mark Elliot Zuckerberg,
directeur général de Facebook
Alix Jeffrey Preston Bezos,
directeur général d’Amazon
Chloé R. Satya Narayana Nadella,
directeur général de Microsoft
Alina 张勇 (Zhang Yong, alias Daniel Zhang),
directeur général d’Alibaba Group
Camille 马化腾 (Ma Huateng, alias Pony Ma),
fondateur et directeur de Tencent
Isaure 任正非 (Ren Zhengfei),
fondateur et directeur de Huawei
Représentants des associations d’usagers
Jennifer John Perry Barlow,
cofondateur de l’Electronic Frontier Foundation
Ethan H. Jérémie Zimmermann,
cofondateur de la Quadrature du net
Rafael Julian Assange,
fondateur de WikiLeaks
Ethan A. Patrick Breyer,
eurodéputé du Piratenpartei Deutschland
Hugo  ? (derrière un masque de Guy Fawkes),
membre d’un des collectifs Anonymous
Paulina Jimmy Donal Wales,
cofondateur de Wikipedia et fondateur de la Wikimedia Foundation
Eugénie Christophe Deloire,
directeur général de Reporters sans frontières
Juliette Richard Matthew Stallman,
cofondateur de la Free Software Foundation

Documents joints

Conférence de l'ONU sur le cyberespace
Présentoires des conférenciers

Commentaires