Mayday ! Il faut sauver le soldat Europe !

vendredi 14 juillet 2017
par  Julien Daget
popularité : 0%

Europe en détresse. 508 millions de personnes à bord. Personne ne répond plus. Demandons assistance immédiate. Candidats à la présidentielle, il faut sauver l’Europe !

Une union en désunion
De crise en crise, le projet européen a dérivé d’une union dans la diversité en une désunion dans l’adversité. Chaque crise porte en elle la dislocation : la crise grecque a jeté une lumière crue sur la désunion économique et monétaire, la crise des réfugiés est en train de sceller la mort de Schengen avec le retour en force des frontières, la crise d’adhésion autour du Brexit consacre déjà, quelle que soit son issue, le démantèlement affectif – si ce n’est effectif – de l’Europe.
Les chefs d’État et de gouvernement ne répondent plus « Mes pouvoirs sont limités. Il est temps que les chefs d’État et de gouvernement prennent leurs responsabilités », confesse Donald Tusk. Ainsi, même le Président du Conseil européen tire la sonnette d’alarme sur son impuissance face à cette « polycrise » existentielle, en enjoignant aux leaders européens de redonner vie à l’Europe. C’est parce que « nous sommes comme à la veille de la Première guerre mondiale » (ces paroles sont de Donald Tusk, à la suite du Conseil européen des 17 et 18 mars dédié à la crise des réfugiés et au Brexit), qu’EuropaNova appelle les candidats à la présidentielle à (re)faire de l’Europe un rêve, et d’un rêve une réalité.

Refaites de l’Europe un rêve…
En 2017, l’Union européenne célébrera son 60e anniversaire. Si certains espèrent secrètement la voir battre en retraite, nous lançons publiquement l’offensive pour sa renaissance !
Parce que l’histoire le commande. Par son œuvre en faveur de l’unité de l’Europe, la France et ses cinq alliés fondateurs ont posé les jalons d’un projet humaniste et politique inédit pour un monde moins divisé et plus harmonieux. Vous, candidats, ne devez pas l’oublier. Les chemins que ces pays ont ouverts, ce n’est certainement pas à vous de les refermer.
Parce que si la voix de la France est encore écoutée dans le monde, c’est aussi grâce à l’Europe. Vous, candidats, ne devez pas l’oublier. Nous avons le devoir de construire une Europe de la culture, de l’éducation, de l’excellence des secteurs de la recherche et de l’innovation, de l’énergie… Autant de domaines dans lesquels les États doivent renforcer leurs coopérations.
Parce que l’Europe est sans doute l’une des seules solutions constructives au besoin criant de régénération de notre vivre-ensemble à l’échelle nationale ! Mais « une fois l’Europe faite, il va falloir faire les Européens », car une communauté politique ne va pas sans un sentiment d’appartenance, sans une prise de conscience par les citoyens des bienfaits d’une adhésion fédératrice au projet européen, comme nous le rappelle Romano Prodi. Vous, candidats, ne devez pas l’oublier.

…et d’un rêve une réalité
L’avenir de la France est indissociable de celui de l’Europe. Vous, candidats, proposez-lui un projet fédérateur et fixez-lui un cap européen dont découleront toutes les autres orientations politiques. Tout ne se résoudra pas avec l’Europe mais rien ne se fera sans l’Europe. Et c’est pour veiller à ce que celles et ceux qui prétendent à la magistrature suprême ne négligent pas l’Europe, ou pire, qu’ils n’en fassent le bouc émissaire idéal de tous les maux de la France et des Français, qu’EuropaNova a décidé de lancer une agence de notation des programmes des candidats sous l’angle européen.
Vigies citoyennes venues d’horizons divers, nous nous assurerons ainsi que ce sujet central ne sera pas – comme il l’est depuis trop longtemps et sans doute de plus en plus souvent – le parent pauvre du débat politique. Voilà pourquoi nous vous invitons, vous candidats à la présidentielle, à répondre à cet appel en proposant votre vision de l’Europe de demain.
L’Europe est en péril. Candidats, il est urgent de la sauver !

Alain Bernard, Sylvain Bonnet, Anouar El Anouni, Cédric Denis-Rémis, Cynthia Fleury, Alexandre Heully, Gaëlle Le-Goff, Guillaume Klossa, Lena Morozova-Friha, Sébastien Maillard, Aurélie Motta-Rivey, Denis Simonneau, Cédric Villani, du think tank EuropaNova.

Publié le 8 mai 2016 sur le site EuropaNova. → http://www.europanova.eu/mayday-il-faut-sauver-le-soldat-europe/

PDF - 52.3 ko
Sauver le soldat Europe

Commentaires