Liste de dissertations sur « faire la guerre, faire la paix »

quelques sujets de dissertation sur le thème « faire la guerre, faire la paix »
vendredi 15 janvier 2021
par  Julien Daget
popularité : 100%

Rappel :

L’épreuve porte sur la partie du programme de l’enseignement de spécialité histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques de la classe de terminale (cf. arrêté du 19 juillet 2019 paru au BOÉN spécial n° 8 du 25 juillet 2019) suivante :
- les thèmes 1, 2, 3 et 5 les années paires ;
- les thèmes 2, 4, 5 et 6 les années impaires.

L’épreuve est composée de deux exercices notés chacun sur 10 points :
- une dissertation ;
- une étude critique d’un (ou deux) document(s).
Les deux exercices ne peuvent porter sur le même thème.

« Épreuve de l’enseignement de spécialité « histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques » de la classe de terminale de la voie générale à compter de la session 2021 de l’examen du baccalauréat », note de service n° 2020-025 du 11 février 2020, publiée au BOÉN spécial n° 2 du 13 février 2020. → https://www.education.gouv.fr/bo/20/Special2/MENE2001791N.htm


Annales du bac

• Session 2021

• Session 2022

  • 12 mai 2022, Afrique – Justifiez et nuancez l’affirmation suivante : « les guerres sont la continuation de la politique par d’autres moyens ».
  • 12 mai 2022, Métropole – Les nouvelles formes et logiques de la guerre au XXIe siècle.
  • 18 mai 2022, Mayotte – Le Moyen-Orient depuis 1948 : une paix impossible ?
  • 18 mai 2022, Asie – Les guerres irrégulières : de la guérilla au terrorisme.

Problématiques proposées dans la fiche-ressource de l’Inspection générale [1] :

• Pour l’axe 1

  • La guerre est-elle toujours la continuation de la politique (des États) par d’autres moyens ?
  • Les États parviennent-ils encore à encadrer les conflits ?
  • La guerre est-elle encore un moyen pour les États de poursuivre leurs objectifs de politique extérieure ?

• Pour l’axe 2

  • Comment peut-on construire la paix ?
  • Quelles sont les conditions et les modalités de la construction de la paix ?
  • Quelles sont les nouvelles conditions de la construction de la paix ?
  • Dans quelle mesure le système westphalien est-il remis en question ?

• Pour l’objet de travail conclusif

  • Comment expliquer l’échec de multiples tentatives de paix au Moyen-Orient, en particulier en Palestine ?
  • Cette évolution souligne-t-elle une redéfinition du rôle des États, surtout depuis la fin de la guerre froide ?

Propositions d’autres problématiques correspondants aux axes et jalons du thème :

• Pour l’axe 1

  • Les logiques des conflits armés ont-elles fondamentalement changées ces deux derniers siècles ?
  • Dans quelle mesure les conflits armés du milieu du XVIIIe siècle jusqu’au début du XIXe formeraient-ils un modèle classique de la guerre ?
  • Dans quelle mesure les « guerres irrégulières » remettraient-elles en cause le modèle classique de la guerre ?

• Pour l’axe 2

  • Comment construire la paix ?
  • Comment rétablir la paix par un traité, à la fin d’une guerre ?
  • La « sécurité collective » de l’ONU permet-elle de maintenir la paix ?

• Pour l’objet de travail conclusif

  • En quoi le Moyen-Orient illustre particulièrement bien le thème sur la guerre et la paix ?
  • En quoi le processus de paix israélo-arabe et israélo-palestinien est-il un bon exemple des difficultés à construire la paix ?
  • Quelles sont les spécificités des guerres en Irak (1991 et 2003) ?

Manuel de chez Belin [2]

• Sur l’axe 1, p. 135

  • Les guerres d’aujourd’hui (depuis 1991) sont-elles les mêmes que celles d’hier ?
  • La dimension politique de la guerre aujourd’hui. Vous présenterez et actualiserez la théorie de la guerre de Clausewitz.
  • Faire la paix depuis 1991 : un nouveau contexte et ses limites. Vous nourrirez votre argumentation d’exemples variés.

• Sur l’axe 2, p. 157

  • Le défi de la construction de la paix depuis les traités de Westphalie. Vous appuierez votre argumentation sur quelques exemples marquants.
  • Construire la paix depuis 1991. Vous présenterez le contexte et les acteurs et appuierez votre argumentation sur des exemples variés.

• Sur l’objet de travail conclusif, p. 179

  • Conflits interétatiques et conflits asymétriques au Moyen-Orient depuis 1948.
    Le Moyen-Orient, un espace de conflits depuis 1948.

Manuel de chez Magnard [3]

• p. 144

  • Guerre et paix au Moyen-Orient depuis 1948.
  • Pourquoi les guerres au Moyen-Orient ne débouchent-elles pas sur la paix ?

• p. 145

  • Guerres réelles et guerres absolue au XXIe siècle.

Manuel de chez Hatier [4]

• p. 112

  • Comment se transforme la manière de faire la guerre entre le XVIIIe siècle et la fin de la guerre froide ?

• p. 130

  • Le rôle de l’ONU dans le maintien de la paix internationale depuis 1945.

• p. 152

  • La place des idéologies dans les conflits au moyen-Orient depuis 1948.

• p. 156

  • Les guerres de 1914 à nos jours : des guerres de masse aux nouvelles guerres irrégulières.

• p. 158-159

  • Les populations civiles dans les guerres, enjeux et vulnérabilités.
  • Comment expliquer la supériorité des puissances occidentales dans les guerres du XIXe au XXe siècle ?
  • Comme expliquer l’essor du terrorisme comme une forme nouvelle de conflit ?
  • Quelle incidence la bombe de Hiroshima a-t-elle eu sur les conflits de la seconde moitié du XXe siècle ?
  • La guerre est-elle toujours « la continuation de la politique par d’autres moyens » (Clausewitz) ?
  • Les différentes façons de faire la paix.
  • Les guerres irrégulières au Moyen-Orient.

Manuel de chez Hachette [5]

• p. 105

  • Quel basculement dans les modalités de la guerre s’opère entre le début du XIXe siècle et le début du XXIe siècle ?

• p. 160-161

  • Comment construire la paix au début du XXIe siècle ?
  • Le Moyen-Orient, un foyer de conflit depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Pour le sujet « conflits interétatiques et conflits asymétriques au Moyen-Orient depuis 1948 » donné à mon groupe d’élèves en avril 2022, ils proposent les problématiques suivantes, que j’ai classé en trois catégories.

D’abord celles quelque peu hors-sujets :

  • Comment les guerres éclatent-elles au Moyen-Orient depuis 1948 ? [Le casus belli, l’excuse, l’étincelle ou la cause n’est pas le cœur du sujet.]
  • Pourquoi la paix est-elle difficile à établir au Moyen-Orient depuis 1948 ? [idem, on peut l’aborder, mais pas en faire le centre du sujet.]

Ensuite celles seulement un peu maladroites :

  • nous nous demanderons dans quelle mesure les conflits interétatiques et les conflits asymétriques sont différents mais leur résolution, elle, est compliquée. [C’est plus une annonce de plan qu’une problématique.]
  • Caractériser les différences entre ces deux types de conflits et identifier les difficultés particulières qu’ils posent quant à leur résolution ? [C’est moche, et ça ressemble à une double problématique.]
  • Quels sont les différences entre ces deux types de conflits et les difficultés à permettre leurs résolution ? [Deux problématiques, qui sont en fait l’annonce du plan.]
  • Mais jusqu’à quel point ces deux conflits sont-ils différents ? [« types de conflits » serait plus pertinent.]
  • En quoi le Moyen-Orient est-il un foyer de conflits interétatiques et asymétriques depuis 1948 ? [Ces types de conflits sont le cœur du sujet.]
  • En quoi se différencient les conflits interétatiques des conflits asymétriques ? Et en quoi ses conflits au Moyen-Orient son difficiles à arrêter ? [Double problématique, une annonce de plan...]
  • Dans quelle mesure, les conflits interétatiques et asymétriques sont-ils différents et en quoi sont-ils compliquées à résoudre ? [Double problématique.]
  • En quoi, depuis 1948, le Moyen-Orient est devenu source de conflits de nouveau genre et fait de l’ombre à la possibilité de faire la paix dans le monde ? [Jolie formule, mais la double problématique ressemble à l’annonce d’un plan.]
  • Nous pouvons alors nous demander en quoi ces deux types de conflits se distinguent et s’ils ont des points communs. [Une problématique, c’est différent d’un plan.]
  • Dans quelle mesure ces deux types de conflits sont-ils différents et compliqué à résoudre ? [danger de la récitation du cours sur guerre & paix.]

Enfin celles collant mieux au sujet (me semble-t-il) :

  • En quoi le Moyen-Orient depuis 1948 est-il le théâtre de nouvelles formes de conflits ? [Correspond au sous-entendu du programme, selon lequel les conflits interétatiques seraient remplacés par des conflits asymétriques ; vous savez tout le mal que je pense de cette théorie.]
  • À quels conflits assiste-t-on au Moyen-Orient depuis 1948 ? [plutôt « à quels types de conflits » ; risque que ça finisse en catalogue, sans analyser les types de conflits.]
  • Dans quelle mesure ces deux types de conflits sont ils différents ?
  • Ainsi il est intéressant de se demander comment les différents conflits s’y déroulant, de quelque nature qu’ils soient, font du Moyen-Orient une véritable poudrière depuis 1948 ? [☺]
  • On peut donc se demander en quoi ces deux types de conflits sont ils des conceptions différentes de la guerre ?
  • Dans quelle mesure ces deux types de conflits sont-ils différents au Moyen-Orient depuis 1948 ? [☺]

Liste de dissertations sur « de nouveaux espaces de conquête »
Annales du bac
Liste de dissertations sur « histoire et mémoires »
Liste de dissertations sur « le patrimoine »
Liste de dissertations sur « l’environnement »
Liste de dissertations sur « l’enjeu de la connaissance »
Méthode : la dissertation


[1« Thème 2 – Faire la guerre, faire la paix : formes de conflits et modes de résolution », fiche-ressource, février 2022, p. 4, 10, 19 et 29. → https://eduscol.education.fr/document/38912/download

[2Anne Doustaly (dir.), Stéphan Arias, Alexandre Bande, Caroline Boyer et alii, Histoire-géographie géopolitique sciences politiques Tle, Paris, Belin Éducation, mars 2019, 350 p., ISBN 979-10-358-0503-6.

[3Marielle Chevallier (dir.), Emmanuelle Byrdy-Dépaty, Francis Larran, Violaine Marsella et alii, Histoire Géographie Géopolitique Sciences Politiques Tle, Paris, Éditions Magnard, avril 2020, 416 p., ISBN 978-2-210-11379-4.

[4Michel Beshara (dir.), Hugo Billard (dir.), Jean-Christophe Diedrich, Sébastien Bertrand et alii, Histoire-géographie géopolitique sciences politiques Tle, Paris, Hatier, avril 2020, 480 p., ISBN 978-2-401-05321-2.

[5Anne Gasnier (dir.), Fanny Maillo-Viel (dir.), Michaël Navarro (dir.), Pascal Boniface et alii, Histoire-géographie, géopolitique & sciences politiques [Texte imprimé] : Tle spécialité, Vanves, Hachette éducation, avril 2020, 480 p., ISBN 978-2-01-708811-0.