Doc. – Shanghai

La métropolisation à la chinoise
dimanche 4 décembre 2022
par  Julien Daget
popularité : 1%

Consigne – En analysant les documents, vous identifierez les différents éléments qui font de Shanghai une métropole mondiale puis vous analyserez ses stratégies pour étendre son rayonnement.
L’analyse des documents constitue le cœur de votre travail, mais nécessite pour être menée la mobilisation de vos connaissances.
Méthode : l’analyse de document(s)


Document 1 – Photographies du quartier d’affaires de Lujiazui (district de Pudong à Shanghai) depuis le quartier historique du Bund (au premier plan), en 1987 et en 2013


1. la tour Shanghai, 3e plus grand gratte-ciel au monde (achevé en 2015)
2. le centre mondial des finances de Shanghai (ouvert en 2008)
3. la tour Jin Mao (inaugurée en 1998)
4. la Perle de l’Orient (tour de télévision, datant de 1995)
Source : https://www.theatlantic.com/photo/2013/08/26-years-of-growth-shanghai-then-and-now/100569/


Document 2 – Shanghai, une métropole chinoise

Autre cas spectaculaire : Shanghai, dont la croissance et la mutation rapide impressionnent. Selon les données livrées par l’ONU (UN-Habitat), après une phase de progression relativement légère entre 1950 et 1990 qui a vu la population passer de 6 à 8 millions d’habitants, le rythme de progression est devenu étonnant. On franchit les 13 millions d’habitants en 2000, 16 millions en 2010 et on dépassera au moins les 21 millions en 2015. L’expansion économique et le développement des équipements et infrastructures sont à l’avenant : déroutants de rapidité et d’ampleur.
Plus grosse agglomération chinoise et 7e mondiale, […] elle se devait d’héberger une grande manifestation mondiale, pour s’imposer comme une véritable Global City. Cela fut l’Exposition universelle de 2010, qui accueillit plus de 70 millions de visiteurs, en très grande majorité des Chinois, et dont le thème Better City, Better Life [1] ne fut pas choisi au hasard. Il s’agissait de célébrer le rôle de Shanghai et de la Chine dans la définition du tempo et du style de l’urbanisation mondiale.
Le gouvernement de Shanghai se servit de cet événement, objet de 40 milliards de dollars d’investissements (2 fois plus que les Jeux olympiques de Pékin), pour développer deux aéroports internationaux, des gares et des voies ferroviaires à grande vitesse, 5 lignes de métro, de nombreuses autoroutes, un centre des congrès qui ambitionne de rivaliser avec celui de Hong Kong. Tout en mettant l’accent sur la requalification des espaces publics, la montée en qualité des universités et des centres de recherche, des musées, sans oublier la mise en place de secteurs touristiques destinés à attirer durablement les visiteurs chinois et étrangers. La réhabilitation du Bund, cœur historique de la ville des concessions fut un acte majeur. On a créé ici une formidable promenade au bord du fleuve Hang Pu permettant de contempler, en vis-à-vis, de part et d’autre du cours d’eau, le front, au style très européen, formé par les bâtiments historiques et la nouvelle skyline de Pudong, à couper le souffle. Cette opération emblématique visait bien à mettre en scène Shanghai, la dresser en World City de référence.

Source : Lussault Michel, « Des métropoles aux mégapoles : l’exemple chinois », Tous urbains, 2013/4 (n° 4), p. 52-55. → https://www.cairn.info/revue-tous-urbains-2013-4-page-52.htm


[1Better City, Better Life : une ville meilleure, une vie meilleure.


Documents joints

La métropolisation à Shanghai