Croquis : le continent africain, contrastes de développement et inégale intégration dans la mondialisation

dimanche 7 août 2016
par  Julien Daget
popularité : 77%

Fond de carte de l’Afrique, sur cndp.fr ;
fond de carte vectoriel, sur commons.wikimedia.org ;
• Fabrice Erre, « (Auto) correction », Une année au lycée, 28 juin 2016 ;

Aucun croquis n’est parfait. Voici quelques propositions, l’idéal étant que chaque élève fasse son propre mix :
croquis de Xavier Beinaert à Lille, Olivier Fumery à Wingles, Désiré Hochedez à Douai, Olivier Mathieu à Liévin et Vincent Perlot à Cambrai, sur histgeo.discipline.ac-lille.fr ;
croquis de Thomas Goussu à Fontainebleau, sur cartesetcroquispourlebac.fr ;
croquis de Vincent Lahondère à Montpellier + légende, sur lycee.clionautes.org ;
croquis de Benoît Lisbonis, sur francois-pedagogie.spip.ac-rouen.fr ;
• etc.
étape de réalisation du croquis ci-dessous, sur Wikiversité.
Croquis sur le développement et l'intégration de l'Afrique


Ce sujet de croquis est tombé lors de l’épreuve du bac S de la session de juin 2016.

Éléments de correction donnés aux correcteurs :
« Éléments de réponses possibles
Compte tenu du temps consacré à l’étude de cette question en classe ainsi que du temps dont disposent les candidats pour cette partie de l’épreuve (une heure à une heure et quart), les principaux points suivants pourraient être envisagés, sans attendre l’exhaustivité :

  • des contrastes de développement selon un indicateur (par exemple : IDH) ; ou une typologie des États ou des sous-ensembles régionaux (par exemple : PMA, pays émergents...) ;
  • des éléments pouvant expliquer les contrastes de développement : affirmation de métropoles, présence d’importantes ressources naturelles valorisées, existence de conflits armés... ;
  • des indicateurs ou des signes soulignant l’intégration plus ou moins forte dans la mondialisation : pôles économiques structurants (métropoles dynamiques, ouvertures portuaires, hubs aéroportuaires), présence de FTN, investissements étrangers (IDE), flux licites ou illicites...

Piste de valorisation
On valorise notamment les croquis :

  • d’une grand lisibilité en raison de la qualité de leur réalisation ;
  • apportant des nuances dans les informations représentées (par exemple, en opérant une distinction entre les pays d’Afrique du Nord connaissant des formes de développement déjà anciennes et les formes actuelles de puissance de l’Afrique du Sud ou du Nigeria) ;
  • dont l’organisation de la légende montre un raisonnement particulièrement pertinent (par exemple, un des sous-titres peut souligner la faiblesse globale du développement africain par rapport au reste du monde). »

Documents joints

Croquis sur le développement et l'intégration (...)

Commentaires

Brèves

11 octobre 2016 - Corrigé

Analyse du discours de Marshall.