Des usages de la gastronomie

sur la diplomatie culinaire
dimanche 15 octobre 2023
par  Julien Daget
popularité : 1%

Consigne : analyser impérativement cette sélection de documents vers midi, juste avant de manger. Vous montrerez qu’« une façon facile de gagner les cœurs et les esprits est de passer par l’estomac » [1] (ce qu’on appelle la diplomatie culinaire, ou la « gastro-diplomatie ») [2], ainsi qu’une forme indirecte de la puissance. Vous éviterez tout-de-même de trop tomber dans le gastro-nationalisme.

Des usages de la gastronomie
cinq pages ; CC BY-NC-SA.

[1The easiest way to win hearts and minds is through the stomach [la façon la plus facile de gagner les coeurs et les esprits est à travers l’estomac]. Paul S. Rockower, « Projecting Taiwan : Taiwan’s Public Diplomacy Outreach », Issues & Studies, n° 47-1, mars 2011, p. 107-152 → http://lawdata.com.tw/tw/detail.aspx?no=40760

[2Gastrodiplomacy : the use of food and cuisine as an instrument to create cross-cultural understanding in the hopes of improving interactions and cooperation [gastro-diplomatie : l’utilisation de la nourriture et de la cuisine comme un instrument pour créer une compréhension interculturelle dans l’espoir d’améliorer les interactions et la coopération]. Sam Chapple-Sokol, « Culinary Diplomacy : Breaking Bread to Win Hearts and Minds », The Hague Journal of Diplomacy, n° 8-2, 1er janvier 2013, p. 161-183 → https://brill.com/view/journals/hjd/8/2/article-p161_4.xml