Lasagnes aux oreilles de cochon

mardi 31 août 2021
par  Julien Daget
popularité : 2%

aster maritime
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Aster_tripolium_1_by_Line1.JPG

Pendant l’été, allez en baie de Somme, ou du mont Saint-Michel (il y en a aussi un peu sur l’île de Ré), marchez deux heures dans la vase (pensez aux bottes) et récoltez une livre de feuilles d’aster maritime (Tripolium pannonicum) alias « oreilles de cochon » ou « épinards de mer ». Puis rentrez chez vous.

Rincez-les pour enlever ce qui reste de vase. Lavez-les pour retirer un peu de sel. Baignez-les de nouveau. Frottez-les, mouillez-les et relavez-les pour dissoudre un peu de sel. Arrosez-les, noyez-les et rincez-les : il faut les dessaler un minimum. Puis, enlevez les queues les plus épaisses, ainsi que les morceaux abimés ; hachez en gros morceaux. Jetez-les dans une poêle pour les faire chauffer en remuant : il vont réduire comme des épinards.

À côté, faites réduire une livre de tomates épépinées (de la pulpe de tomates en conserve ça le fait aussi) avec un peu d’ail, du thym et du basilic. Coupez quand c’est épais ; salez un peu et poivrez beaucoup (+ piment pour les amateurs).

Préparez une sauce béchamel (80 g de farine, 80 g de beurre, un litre de lait, poivre et muscade). Lorsqu’elle commence à cuire, balancez dedans la compote d’oreilles de cochon ; bien remuez. Salez avec modération et à votre goût !

Dans un grand plat, posez une fine couche de béchamel pour que ça n’attache pas, puis alternez une couche de pâte à lasagne, une couche de béchamel, du thon cuit réduit en miettes (500 g au total) et une couche de lasagnes, une couche de tomate avec des tranches de mozzarella, puis recommencez jusqu’à épuisement du stock. Terminez par une couche de béchamel que vous recouvrirez de fromage râpé. Cuire le tout à 200 °C chaleur tournante pendant 30 minutes.


Commentaires