Parfois, les élèves de terminale participent

et remplacent le prof : sujets des passages à l’oral
jeudi 1er octobre 2020
par  Julien Daget
popularité : 1%

Consigne : chaque élève du groupe doit prendre un des sujets au programme (un des « jalons »), puis définir ce qu’il vaut faire à l’oral : soit seulement présenter un document et l’analyser (genre en 10/15 minutes), soit un aspect intéressant du sujet (en une demi-heure peut-être), soit il prend toute une séance de deux heures pour faire le cours à la place du prof.
Méthode : l’épreuve orale terminale


Les jalons peuvent être traités de diverses manières, notamment par une présentation conduite par le professeur comme par des exposés et/ou des dossiers individuels ou collectifs à l’initiative des élèves, le tout s’appuyant sur des documents que les élèves peuvent étudier individuellement ou en groupe. Le professeur apprécie le degré d’approfondissement de l’étude de chaque jalon.

« Programme d’histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques de terminale générale », arrêté du 19 juillet 2019 publié au JORF du 23 juillet 2019 et au BOÉN spécial n° 8 du 25 juillet 2019.
→ https://cache.media.education.gouv.fr/file/SPE8_MENJ_25_7_2019/18/0/spe254_annexe_1159180.pdf


Thème 2 – Faire la guerre, faire la paix

Ce thème est travaillé au début du premier trimestre.

Introduction – Forme de conflits et tentatives de paix dans le monde actuel
L’introduction a déjà été faite en séance par le prof.

Axe 1 – La dimension politique de la guerre
Le premier jalon a déjà été fait en séance par le prof.

  • La longue liste des attentats terroristes jihadistes. [Romain]
  • Les mouvements jihadistes : diversité et organisation. [Victor]

Axe 2 – Le défi de la construction de la paix

  • Présentation de la guerre de Trente Ans. [Eva]
  • Notion d’équilibre entre les puissances, de 1648 à aujourd’hui.
  • Le Conseil de sécurité des Nations unies. [Driss]
  • Les casques bleus en Bosnie-Herzégovine.

Objet de travail conclusif – Le Moyen-Orient

  • Définition du Moyen-Orient.
  • Le plan de paix de Donald Trump pour le Moyen-Orient. [Antonin]
  • La situation actuelle dans les territoires occupés : points de vue. [Elsa]
  • La guerre du Golfe (1990-1991) dans les médias. [Alicia]
  • L’Irak : les divisions entre sunnites, chiites, kurdes, etc.

Thème 6 – L’enjeu de la connaissance

Ce thème sera travaillé à partir de la fin du premier trimestre.
Introduction

  • Knowledge society, « société de la connaissance » : notion et débats. [Romane]
  • La publication dans les revues scientifiques à comité de lecture.
  • La connaissance, avant et après la révolution d’internet. [Camille]

Axe 1 – Produire et diffuser des connaissances

  • Pourquoi les filles n’iraient pas à l’école ? Malala Yousafzai. [Sofia]
  • Grandes étapes de l’alphabétisation des femmes depuis le XVIe siècle. [Roxanne]
  • Recherche et échanges entre scientifiques sur la radioactivité de 1896 aux années 1950. [Manon]
  • La lettre Einstein–Szilárd et le projet Manhattan. [Raphaël]
  • Now we are all sons of bitches (Kenneth Bainbridge, 1945).

Axe 2 – La connaissance, enjeu politique et géopolitique

  • L’épée et le bouclier soviétique : le KGB. [Elsa]
  • La Loubianka contre Langley : l’espionnage durant la guerre froide. [Christelle]
  • Wikipédia censurée : Chine, France, Iran, Royaume-Uni, Russie, Turquie, etc. [Chloé]
  • Circulation et formation des étudiants indiens. [Ilana]
  • Les transferts de technologie au profit de l’Inde.

Objet de travail conclusif – Le cyberespace : conflictualité et coopération entre les acteurs

  • Naissance et déclaration d’indépendance du cyberespace. [Anne-Christophine]
  • Infrastructures techniques d’internet : ça marche comment ?
  • Les acteurs du cyberespace. [Julien]
  • Le cyberespace entre liberté et contrôle. [Kristel]
  • La cyberdéfense à la française. [Axel]

Thème 1 – De nouveaux espaces de conquête

Ce thème sera travaillé au troisième trimestre, car ne figurant pas dans les quatre thèmes de l’épreuve de mars 2021.

Introduction – Océan et espace : quelles spécificités ?

  • L’exploration océanique par les puissances.
  • Contraintes des espaces océaniques.
  • Contraintes de l’espace extra-atmosphérique.
  • Distance entre les astres : l’immensité de l’espace.

Axe 1 – Conquêtes, affirmations de puissance et rivalités

  • The Influence of Sea Power upon History 1660-1783 (Alfred Mahan 1890).
  • Les forces de projection maritimes. [Thomas]
  • La dissuasion nucléaire à partir des océans.
  • La course à l’espace pendant la guerre froide. [Swann]
  • L’arrivée en orbite de nouveaux acteurs (Chine, Inde, entreprises privées...).
  • L’intérêt militaire, scientifique et économique de l’espace extra-atmosphérique.

Axe 2 – Enjeux diplomatiques et coopérations

  • Les zones économiques exclusives (convention de Montego Bay).
  • La gestion commune de la biodiversité (conférence intergouvernementale sur la biodiversité marine, BBNJ : Biological diversity beyond national juridiction). [Sixtine]
  • La gestion négociée des espaces océanique et extra-atmosphérique.
  • L’ESA, l’Agence spatiale européenne. [Carla]
  • 420 tonnes en orbite : la Station spatiale internationale. [Julien]
  • Les enjeux diplomatiques de la Station spatiale internationale.

Objet de travail conclusif – La Chine : à la conquête de l’espace, des mers et des océans

  • Une volonté politique d’affirmation (discours, investissements, appropriations...).
  • Des enjeux économiques et géopolitiques considérables pour la Chine et le reste du monde. [Maëllys]
  • La montée en puissance de la marine de l’Armée populaire de libération.
  • Le programme spatial chinois (missions Shenzhou, Tiangong, Chang’e, Tianwen, etc.).

Documents joints

Sujets de passage à l'oral

Commentaires