Doc. : développement à La Réunion

jeudi 11 août 2016
par  Julien Daget
popularité : 12%

Ce sujet d’analyse de documents est tombé aux Antilles lors de l’épreuve anticipée du bac S le 14 juin 2013.

Consigne : à partir des documents et de vos connaissances, présentez d’abord les atouts et les contraintes du développement d’un territoire ultramarin de l’Union européenne. Puis vous présenterez les acteurs et vous discuterez leurs choix dans une perspective de développement durable.

Document 1

Malgré l’ampleur du système de soutien économique que la métropole et l’Union européenne apportent à la France d’outre­mer, sa croissance économique endogène ne peut répondre aux besoins d’une population en forte augmentation. Avec 800 000 habitants aujourd’hui, et probablement plus d’un million en 2015, la situation de l’île de la Réunion repose sur un équilibre précaire. Ces dernières années, de chikungunya [1] et les cyclones ont fragilisé deux piliers de son économie, le tourisme et l’agriculture de plantation [2]. Le taux de chômage frôle les 30 %. Pour tenter de le juguler la région Réunion a donc négocie en 2006-2007 [...] deux grands chantiers de travaux publics qui répondent a des problèmes clefs de l’aménagement insulaire.
Le premier chantier est celui de la nouvelle route des Tamarins [...]. L’ancienne route côtière a connu de multiples catastrophes : éboulements mortels, submersions marines pendant les tempêtes tropicales, écroulement de ponts. La route des Tamarins passe à l’arrière de la bande littorale et dessert les Hauts [3], de plus en plus habités, préfigurant une route circulaire de moyenne altitude.
[...]
Ces investissements s’élèvent à [...] 1 milliard d’euros pour la route des Tamarins qui nécessite de nombreux ouvrages d’art (tunnels, ponts, viaducs). [...] Grâce à cette route, l’espoir des élus est de voir résolu l’engorgement automobile lié, d’une part aux caractéristiques montagneuses de l’île (qui ne possède de véritables voies de communication rapides que sur son pourtour, ce qui rallonge les distances), d’autre part au fort taux d’équipement automobile des Réunionnais. [...]

Ces grands chantiers sont a la fois économiques et très politiques. [...] Le Conseil régional les inscrit dans une perspective de développement durable. La route des Tamarins crée 1 500 emplois directs [...]. Dans une île où la commande publique représente plus des trois-quarts de l’activité, c’est une assurance de croissance à long terme [4].

Source : extrait de Nacima Baron-Yellès, France, « aménager et développer les territoires », La Documentation photographique, n° 8067, janvier-février 2009.

Document 2


Panneau routier signalant la construction d’ouvrages d’art (viaducs) sur la route départementale (RD 10).


[1Chikungunya : maladie infectieuse transmise par des moustiques.

[2Agriculture de plantation : exploitations en monoculture dont la production est destinée à l’exportation.

[3Hauts : l’auteur désigne par ce terme l’arrière-pays, d’altitudes moyennes, entre la bande littorale (les « Bas » et les reliefs plus élevés de l’intérieur de l’île.

[4Le second chantier était celui d’un Tram-Train desservant l’agglomération de Saint-Denis et sa région ; celui-ci est actuellement suspendu. Un autre projet routier, choisissant une voie littorale constituée de viaducs au-dessus de l’océan, est en cours de réalisation.


Commentaires

Brèves

20 novembre 2016 - Les conseils de Charlotte pour réussir son TPE

Cf. Conseils pour les TPE

16 novembre 2016 - Montée de version

Histoire 2 : la guerre au XXe siècle (refonte).

30 septembre 2016 - Noms des régions françaises

Entrée en vigueur officielle aujourd’hui : (...)