Le banquet d’Assurnazirpal II

jeudi 16 février 2017
par  Julien Daget
popularité : 27%

Assurnazirpal II fut le roi d’Assyrie (c’est-à-dire le nord et le centre de la Mésopotamie) de -883 à -859.
Lors de l’inauguration de sa nouvelle capitale Kalhu, il fit donner un petit banquet entre amis, dont le menu est raconté en un récit de propagande gravé sur un des murs de son palais.

Lorsqu’Aššur-nasir-apal, le roi d’Assur, inaugura son Palais-de-liesse, son Palais-de-tout-Savoir-faire, il invita le dieu Aššur, le Grand Seigneur, avec les dieux de tout le pays, à un banquet :
1 000 bœufs gras ; 1 000 veaux et moutons d’étable ; 14 000 chevreaux du commerce, pris aux étables de Notre Dame Ištar ; 200 bœufs, de même ; 1 000 moutons nourris au sisalḫu ; 1 000 moutons de printemps ; 500 cerfs ; 500 antilopes ; 1 000 gros canards ; 500 oies ; 500 oies sauvages ; 1 000 bécasses ; 1 000 cailles ; 10 000 pigeons ; 10 000 tourterelles ; 10 000 petits oiseaux ; 10 000 poissons variés ; 10 000 gerboises ; 10 000 œufs ; 10 000 pains ; 10 000 (jarres) de bière ; 10 000 (outres) de vin ; 10 000 cruches de grains-de-šu’u et de sésame ; 10 000 (écuelles) de sarbu ; 1 000 corbeilles de légumes ; 300 jarres d’huile ; 300 portions de sel en grains ; 300 d’herbes raqqûtu, mélangées ; 100 de kudimmu ; 100 de Sel-de-Katni ; 100 de grains de gubitanu ; 100 de grains verts torréfiés ; 100 de mélange fin ; 100 de jus de grenade ; 100 couffins de grappe de raisin ; 100 portions de fruits mélangés de zamru ; 100 de pistaches ; 100 de kuš.si ; 100 charges de tresses d’aulx ; 100 de tresses d’oignons ; 100 couffins de kunipḫu ; 100 charges de bottes de navets ; 100 de ḫinḫinu ; 100 de giddû ; 100 pots de miel ; 100 portions de beurre clarifié ; 100 de lentilles torréfiées ; 100 de grains de šu’u torréfiés ; 100 de karkartu ; 100 de tiiatu ; 100 de cuscute ; 100 de breuvage-miz’u ; 100 de grains d’arsuppu salés ; 100 de noix écalées de luddu ; 100 de pistaches écalées ; 100 de kuš.si ; 100 de plante-ḫabaququ ; 10 de dattes ; 10 de titip ; 10 de saḫumu ; 10 de fenouil ; 10 d’andaḫšu ; 10 de šišanibu ; 10 de sippirû ; 10 de ḫašu ; 10 d’onguent parfumé ; 10 de parfums agréables ; 10 de billi ; 10 de nassabu ; 10 de sinsimmu ; 10 d’olives.

Lorsque j’inaugurai le Palais de Kalaḫ, je nourris de la sorte, pendant dix jours, 47 074 hommes et femmes, que j’avais invités, de toutes parts de mon Royaume, non moins que 5 000 représentants de divers pays, plus 16 000 habitants de Kalaḫ et 1 500 membres du personnel de mon Palais - soit, en tout 69 574 invités, je fis manger et boire, et à qui je fournis de quoi faire toilette. Les ai-je ainsi honorés, avant de les renvoyer chez eux, en bonne entente et en joie !


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique