2021, sujet J1 pour candidat libre

épreuve du 7 juin 2021
vendredi 10 décembre 2021
par  Julien Daget
popularité : 2%

21-HGGSP-J1-ME2
sujet J1 pour candidat libre (7 juin 2021)

Dissertation 1
Quels sont les moyens pour construire la paix depuis 1648 ?


Dissertation 2
Les acteurs états-uniens face aux enjeux environnementaux.


Étude critique de document(s) 1 – Les conflits patrimoniaux

Document 1 – Les marbres du Parthénon

Document 2 – Le projet de tour Triangle


Étude critique de document(s) 2 – Les conditions de construction du savoir
En analysant les documents et en vous appuyant sur vos connaissances, montrez comment la construction du savoir passe par l’accès à la connaissance et par des collaborations scientifiques.

Document 1 – Une classe de filles en 1839

Classe de filles
Source : Antoinette Asselineau, Une école chrétienne à Versailles, 1839, huile sur toile de 81 × 100 cm, exposée au musée national de l’Éducation à Rouen.

Document 2 – Discours de Pierre Curie à Stockholm en 1905

Permettez-moi d’abord de vous dire que je suis heureux de parler aujourd’hui devant l’Académie des Sciences qui nous a fait, à madame Curie et à moi, le très grand honneur de nous décerner un prix Nobel. Nous avons aussi des excuses à vous adresser pour avoir tant tardé, pour des raisons indépendantes de notre volonté, à vous rendre visite à Stockholm.
J’ai à vous entretenir aujourd’hui des propriétés des corps radioactifs et en particulier de celles du radium. Il ne me sera pas possible de vous parler exclusivement de nos recherches personnelles. Au début de nos études sur ce sujet en 1898, nous étions seuls, avec Henri Becquerel, à nous occuper de cette question ; mais depuis, les travaux se sont multipliés et aujourd’hui on ne peut plus parler de radioactivité sans énoncer les résultats des recherches d’un grand nombre de physiciens tels que Rutherford, Debierne, Elster et Geitel, Giesel, Kaufmann, Crookes, Ramsay et Soddy, pour ne citer que quelques-uns de ceux qui ont fait faire des progrès importants à nos connaissances sur les propriétés radioactives. [...]
Nous avons, madame Curie et moi, recherché ces substances nouvelles hypothétiques dans un minerai d’urane, la pechblende. En effectuant l’analyse chimique de ce minéral et en essayant la radioactivité de chaque partie séparée dans le traitement, nous avons d’abord rencontré une première substance fortement radioactive voisine du bismuth par ses propriétés chimiques que nous avons appelée polonium, puis en collaboration avec monsieur Bémont, une deuxième substance fortement radioactive voisine du baryum que nous avons appelée radium. [...]
Enfin, dans les sciences biologiques, les rayons du radium et son émanation produisent des effets intéressants que l’on étudie actuellement. Les rayons du radium ont été utilisés dans le traitement de certaines maladies (lupus, cancer, maladies nerveuses).

Source : discours de Pierre Curie prononcé à Stockholm le 6 juin 1905 à l’occasion de la remise du prix Nobel de physique.