Croquis : la métropolisation de la France

transposer un texte en croquis
vendredi 5 juillet 2019
par  Julien Daget
popularité : 69%

Consigne : à partir du texte, vous construirez, à l’aide du fond de carte fourni, un croquis correspondant au sujet suivant : « La métropolisation de la France » accompagné d’une légende organisée.
Méthode : la réalisation d’une production graphique


Paris, métropole de rang mondial
La métropolisation renforce le rôle et le poids de Paris, seule métropole mondiale du pays. Paris, capitale, concentre la population, les emplois et les fonctions supérieures. Elle polarise une vaste région qui, au-delà de la région métropolitaine de l’Île-de-France, englobe un quart Nord-Ouest du pays (la Normandie, le Centre-Val-de-Loire, le Sud des Hauts-de-France, l’Ouest du Grand-Est, le Nord de la Bourgogne). Malgré l’étalement urbain considérable que connaît cette métropole, sa croissance démographique s’avère moyenne, à la différence de la concentration des fonctions de commandement et de recherche.

Les autres métropoles françaises, des métropoles de rang secondaire
Les autres métropoles françaises connaissent des situations très diverses. Elles se situent à des niveaux différents, en lien avec les fonctions et les activités qu’elles accueillent. Lille, Strasbourg et Lyon sont des métropoles de rang européen. Nantes, Bordeaux, Toulouse et Marseille, métropoles nationales, polarisent des espaces plus réduits que Paris. Enfin, certaines villes ont un rang métropolitain régional, telles Nancy, Rennes, Grenoble, Nice et Montpellier. Les dynamiques démographiques de ces métropoles s’avèrent néanmoins différenciées, liées à leur environnement régional. Forte pour Strasbourg, Rennes, Nantes, Lyon, Bordeaux, Toulouse et Montpellier, la croissance démographique est en revanche moyenne pour Lille et Nancy, tandis que Marseille et Nice connaissent une croissance assez limitée dans une région pourtant en forte croissance. L’ensemble de ces métropoles connaît un étalement urbain.

Des métropoles connectées
Les métropoles françaises s’insèrent dans la mondialisation. Cela se traduit en particulier par leurs infrastructures de transports. Paris s’ouvre sur le monde avec ses deux aéroports et elle est au cœur du réseau des LGV, qui la relient à Lille, Strasbourg, Lyon et Marseille, Bordeaux et Toulouse, Nantes ainsi que Rennes. Lille bénéficie de deux LGV qui la connectent au Royaume-Uni par l’Eurostar et à la Belgique et aux Pays-Bas par le Thalys. Toulouse et Lyon possèdent des aéroports de rang international. Marseille représente avec son port une interface sur la Méditerranée. Strasbourg et Lille, enfin, bénéficient d’une importante activité transfrontalière.


Source : https://cache.media.eduscol.education.fr/file/Annales_zero_BAC_2021_1e/64/6/S0BAC21-1e-COM-HG-Voie_generale_2_1135646.pdf (sujet zéro pour l’épreuve commune du contrôle continue).


Commentaires